Mister Spex utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez leur utilisation.

Tout est dans la mesure : examen de la vue et centrage des verres

Avant de choisir les lunettes adaptées à vos besoins, il faut effectuer un examen de la vue. Il vous permet de contrôler ou de connaître vos valeurs de correction, afin de voir le mieux possible. Mais l’examen de la vue peut également vous être d’une grande aide si vous ne portez pas encore de lunettes. Maux de tête, yeux irrités et fatigue indiquent bien souvent que vous avez besoin de lunettes.


Sehtest und Glaszentrierung

Que vous portiez des lunettes ou non – l’examen de la vue se révèle utile dans les deux cas. La vue évoluant insidieusement, nous vous recommandons d’effectuer un contrôle de routine tous les ans, voire tous les deux ans.

Les personnes qui ne portent pas de lunettes, souffrent fréquemment de maux de tête, présentent des yeux irrités ou souffrent de fatigue oculaire devraient également considérer l’option d’un examen de la vue. Ces symptômes pointent souvent un problème de vue ignoré. Parmi les autres signaux indiquant clairement la nécessité d’un test de vue : l’impression que bien voir est très difficile, que les objets et les personnes n’apparaissent pas de façon nette ou que les lettres sont floues lorsque vous lisez..



Contenu


1. L’examen de la vue expliqué pas à pas

La première étape d’un test de vue se passe dans le local de réfraction. C’est là que les opticiennes et opticiens, ou maîtres opticiens, auscultent vos yeux à l’aide de technologies de pointe. L’opticien détermine si vous avez besoin de porter des lunettes de vue ou de changer de lunettes. Vos valeurs de correction sont déterminées pas à pas.


Évaluation préalable

Si vos valeurs de correction n’apparaissent nulle part (ancienne paire de lunettes par exemple), l’ophtalmologue ou l’opticien va calculer votre indice de réfraction avec un réfractomètre automatique à infrarouge. Il suffit de placer un œil devant l’appareil, puis l’autre. Le résultat indique votre acuité visuelle. Cet examen peut également être mené lors du premier contrôle de routine (un an après l’obtention de vos premières lunettes par exemple), pour déterminer si vos valeurs ont évolué.


Examen de l’acuité visuelle

Votre vue se mesure avec un réfracteur ou avec des lunettes d’essai. L’opticien détermine ainsi votre acuité visuelle (vision). Vous y apprenez à appréhender les contrastes et les contours de façon plus ou moins nette et floue avec vos yeux. La vision dépend, entre autres, de l’âge, de la capacité de résolution et de l’état de la rétine.

Afin de déterminer votre acuité visuelle, les lunettes d’essai ou le réfracteur sont équipés de verres. Vous faites ensuite face à un tableau composé de lettres et de chiffres de différentes tailles, qu’il faudra lire avec plusieurs types de verres. Les questions sont toujours posées sur le même format (par exemple “Pouvez-vous lire la première rangée de chiffres / lettres ?”) et l’opticien parcourt une check-list afin de déterminer votre acuité visuelle. On parle alors d’évaluation subjective.

Parole d’opticien : chez les jeunes gens, l’acuité visuelle se mesure au lointain. À partir de 40 ans, et pour parer à tout problème de presbytie, la vision proche est également prise en compte. Pour ce faire, le patient chausse les lunettes d’essai et doit lire un texte inscrit sur une feuille placée dans ses mains.



Check-list de l’examen de la vue

    • Rendez-vous à l’examen le/la plus détendu(e) possible.
    • Mangez et hydratez-vous correctement avant de vous y rendre.
    • Prenez le temps nécessaire à la réalisation du test, ne le faites pas dans la précipitation.
    • Pour les porteurs de lentilles :
    • Enlevez vos lentilles au moins 24 heures avant le test
    • Si vous portez des lentilles en continu : enlevez vos lentilles juste avant l’examen.
    • Si possible, prenez un rendez-vous au préalable.

2. Centrage des verres & réglage des lunettes

Une fois la monture sélectionnée, arrive une étape primordiale : le centrage des verres de lunettes. Pour un traitement des verres au millimètre près, deux points doivent être pris en considération : l’écart oculaire et la hauteur de montage. Un centrage correct du verre optique permet d’éviter les plaintes et les maux de tête, la fatigue oculaire ou la sensation d’inconfort. La capacité de correction de vos lunettes est alors garantie.


Arrive ensuite le réglage des lunettes les lunettes sélectionnées sont adaptées à la forme de votre visage et de votre tête, afin que les verres soient idéalement positionnés devant vos yeux. Les branches sont ajustées, le pont éventuellement aussi. La hauteur de montage est déterminée, il s’agit de la distance entre le milieu de la pupille et le bas du verre.


Pour un centrage exact des verres, d’autres mesures sont prises. Il s’agit de déterminer le centre – étape également primordiale lors de l’achat de lunettes ou du réglage des lunettes – lors du centrage du verre optique afin d’assurer une correction optimale. En d’autres termes, il s’agit de déterminer, sur le verre optique, l’axe où passe la lumière sans être déviée. Pour les lentilles concaves, il s’agit de l’endroit le plus fin, et pour les lentilles convexes de l’endroit le plus épais.


Enfin, l’écart oculaire est déterminé : il s’agit de la distance entre le centre de la pupille et la base du nez. On parle également d’écart pupillaire (EP).

On mesure du milieu de la pupille jusqu’au centre de la base du nez, pour chaque œil, car il est rare que les visages soient symétriques. Votre ophtalmologue ou votre opticien effectue la mesure à l’aide d’une règle EP, d’un pupillomètre ou d’un système de centrage vidéo. Une fois l’examen terminé, les mesures sont inscrites sur votre ordonnance.



Parole d’opticien : si vos lunettes ne présentent pas la bonne assise une fois le réglage effectué, rendez-vous chez votre opticien qui vous aidera à corriger le moindre défaut.


Vous disposez désormais de toutes les valeurs requises. Il s’agit désormais de sélectionner les verres adéquats. Pour en savoir plus, lisez le prochain paragraphe.


3. Examen de la vue chez l’ophtalmologue ou chez l’opticien ?

De nombreux porteurs de lunettes (potentiels) se posent souvent cette question : qui de l’ophtalmologue ou de l’opticien est le plus qualifié pour m’apporter des solutions ? Avant toute chose : l’examen de la vue se fait aussi bien chez l’ophtalmologue que chez l’opticien. Il existe néanmoins certains avantages à opter pour l’un comme pour l’autre :


Point fort de l’ophtalmologue : il vérifie que vos yeux ne souffrent pas de maladie oculaire, et peut prévoir des examens médicaux complémentaires si besoin. Il peut effectuer le suivi lui-même.


Point fort de l’opticien : tout se fait au même endroit, l’examen de la vue, ainsi que le choix et l’achat des lunettes. Le tout se fait bien souvent dans un temps record.



Remarque : passer un examen de la vue nécessite d’être en bonne santé. Les infections aiguës et la prise de médicaments peuvent fausser les résultats.

Si vous souffrez d’une maladie chronique et ne pouvez pas arrêter votre traitement, parlez-en à votre ophtalmologue ou à votre opticien qui pourra ainsi prendre l’information en compte dans l’examen qu’il réalisera. La grossesse peut également avoir une incidence sur les résultats – nous vous conseillons donc d’effectuer votre examen de la vue après la grossesse ou après l’allaitement.

4. À quelle fréquence dois-je effectuer un test de vue ?

L’examen de la vue doit être effectué tous les un à deux ans. Pour les enfants : faites contrôler leurs yeux régulièrement ! Les yeux des enfants se développent rapidement, et l’évolution de leur acuité visuelle doit être contrôlée au moins une fois par an par un ophtalmologue. Les lunettes doivent être également contrôlées régulièrement.



Parole d’opticien : si vous portez des lunettes mais ressentez toujours des difficultés à bien voir, faites vérifier vos valeurs de correction par un opticien ou par un ophtalmologue.


Si le problème de vue n’est pas détecté à temps, il peut avoir des conséquences sur le développement de l’enfant. Les personnes âgées devraient également faire contrôler leurs yeux plus souvent, car la vue se modifie de plus en plus rapidement avec l’âge.

Trouvez la monture parfaite :

Cette information vous a été utile ?


Vous avez d’autres questions ?

N’hésitez pas à nous contacter !
Formulaire de contact

Par téléphone (ligne gratuite) :
0800 74 07 81
  • 0800 74 07 81 Conseil gratuit
  • Livraison rapide
  • Satisfait ou remboursé sous 30 jours
  • Verres haute-qualité inclus **

* Somme du prix de vente normal de la monture et du prix de vente conseillé pour deux verres plastiques à foyer simple avec traitement anti-reflet et anti-rayures (indice de réfraction 1.5) ayant valeurs sphériques comprises entre +6.0/-6.0 dioptries et valeurs cylindriques comprises entre +2.0/-2.0. dioptries

** Toutes les montures sont équipées de verres anti-reflet, anti-rayures (indice de réfraction 1.5), avec valeurs sphériques de dioptrie comprises entre +6.0/-6.0 et valeurs cylindriques de dioptrie comprises entre +2.0/-2.0.