Mister Spex utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez leur utilisation.

La cerise sur le gâteau : le traitement des verres

Comment le verre de lunettes est-il construit ? De quoi est-il fait ? Et quel traitement est appliqué ? N’hésitez pas à jeter un œil.

En réalité, le verre de vos lunettes se compose de plusieurs couches, et mise à part le verre de base, toutes présentent un traitement particulier. Le nombre de traitements varie selon les besoins et les envies, tandis que certaines couches sont conseillées pour tou(te)s les porteurs (-euses) de lunettes. Faites le constat par vous-même.

1. Le verre de base

Il s’agit plus ou moins de la matière brute. Le verre de base peut être :


  • concave : plus fin au centre que sur les bords pour corriger la myopie
  • convexe : plus épais au centre que sur les bords pour corriger l’hypermétropie.

Il s’agit de la base du verre, sur laquelle on applique différents traitements.

Filtre UV

Les bienfaits du soleil sont indiscutables. Les effets négatifs des rayons UV également. Ils peuvent troubler la lentille de vos yeux et endommager la rétine. En été surtout, les rayons UV doivent être soigneusement évités. Voilà pourquoi on parle de filtre UV sur les lunettes de soleil et les verres teintés. Il existe plusieurs catégories de protection UV :


  • Catégorie 0 = 88 % de transmission, protection UV insuffisante
  • Catégorie 1 = 20 % de transmission, protection UV suffisante pour les latitudes européennes
  • Catégorie 2 = 6,5 % de transmission, bonne protection UV
  • Catégorie 3 = 0 % de transmission, protection UV maximale à 100 % (mer et montagne)

En raison des effets néfastes des rayons UV, certaines paires de lunettes de vue sont désormais également équipées d’un filtre UV. Ces verres ne sont pas forcément teintés, mais ils peuvent l’être sur demande.

Verres polarisés

Les verres polarisés absorbent presque toutes les réflexions et combattent efficacement les effets d’éblouissement, quelle que soit la luminosité. Le traitement se présente sous la forme d’une couche polarisante appliquée sur le verre.

Verres photochromiques

On les appelle également verres à teinte variable, car ils s’obscurcissent ou s’éclaircissent en fonction des conditions de luminosité. Il ne s’agit pas uniquement d’un effet agréable, les verres photochromiques sont également munis d’un filtre UV. Pour en savoir plus, veuillez consulter l’article consacré à ce sujet dans notre guide.


2. Traitement durcisseur

Les lunettes et les verres de lunettes doivent être équipés d’une enveloppe protectrice leur permettant de résister aux agressions du quotidien. Lorsque vous faites du sport par exemple, ou parce qu’il s’agit de lunettes pour enfants, ou tout simplement car vous êtes très actif et parfois maladroit. C’est pourquoi, un vernis durcisseur est appliqué sur les verres en plastique souple. Plus le verre est fin, plus la couche de durcisseur est importante. Avantage majeur : la résistance des verres synthétiques, plus souples que les verres minéraux, est alors renforcée, leur durée de vie prolongée.

3. Traitement antireflet

Si les verres antireflet font également partie des options standard, il existe plusieurs degrés de traitement, du plus simple au plus performant. Les traitements antireflet les plus performants sont aujourd’hui capables de réduire jusqu’à 98 % de la réflexion. Le but est simple : limiter les irritations dues aux réflexions gênantes de lumière.

Le traitement est appliqué en plusieurs couches, déposées tour à tour sur le verre par un procédé de vaporisation afin que certaines vagues de lumière ne puissent plus pénétrer le verre ni causer de réflexions. Plus il y a de couches et plus le traitement antireflet est efficace.

Avantages : les verres antireflet permettent une vision plus claire, sans reflets dérangeants. Ils sont aussi plus agréables pour votre interlocuteur qui voit vos yeux et non pas son reflet dans vos verres. Lorsque vous conduisez, votre vision n’est pas troublée par des effets de réflexion. Enfin, ces verres sont parfaits pour le travail sur écran.


4. Couche antisalissure

Parmi les plus pratiques, le traitement antisalissure, également appelé Clean Coat. Cette couche particulièrement innovante est déposée par un procédé nanotechnologique qui va lisser le verre pour éviter la poussière et la saleté de s’y déposer. L’effet lotus permet également de lutter efficacement contre la saleté. Grâce à son effet antistatique, l’eau et la graisse ne s’imprègne pas sur les verres.

Trouvez la monture parfaite :

Cette information vous a été utile ?


Vous avez d’autres questions ?

N’hésitez pas à nous contacter !
Formulaire de contact

Par téléphone (ligne gratuite) :
0800 74 07 81
  • 0800 74 07 81 Conseil gratuit
  • Livraison rapide
  • Satisfait ou remboursé sous 30 jours
  • Verres haute-qualité inclus **

* Somme du prix de vente normal de la monture et du prix de vente conseillé pour deux verres plastiques à foyer simple avec traitement anti-reflet et anti-rayures (indice de réfraction 1.5) ayant valeurs sphériques comprises entre +6.0/-6.0 dioptries et valeurs cylindriques comprises entre +2.0/-2.0. dioptries

** Toutes les montures sont équipées de verres anti-reflet, anti-rayures (indice de réfraction 1.5), avec valeurs sphériques de dioptrie comprises entre +6.0/-6.0 et valeurs cylindriques de dioptrie comprises entre +2.0/-2.0.